• Conséquences d'une disparition - Christopher Priest

     

    Le 13 septembre prochain, un peu avant sa parution en Angleterre, paraîtra, dans la collection Lunes d'encre, le nouveau roman de Christopher Priest. Conséquences d'une disparition (An American Story) est traduit par Jacques Collin. L'illustration de couverture est d'Aurélien Police.

    La 4e de couverture :

     

    2000. Ben Matson noue une relation passionnée avec Lilian Viklund. Il ne le sait pas encore mais, dans moins d’un an, la jeune femme aura disparu.
    Plus de vingt ans après, le décès de Kyril Tatarov, un scientifique de renom que Matson a jadis interviewé, fait la une des journaux, alors que les débris de ce qui ressemble à un avion sont retrouvés dans l’Atlantique, à une centaine de miles des côtes américaines. Ces deux événements, a priori sans rapport, replongent inexorablement Ben dans les souvenirs de son histoire avec Lil. Se pourrait-il qu’il y ait un lien entre la disparition de la jeune femme, celle de Tatarov et celle d’un avion inconnu ? Et le monde que nous connaissons serait-il en train d’en subir les conséquences ?

    Christopher Priest entremêle avec brio les différents fils de son histoire et l’Histoire. Conséquences d’une disparition propose une perspective nouvelle sur un événement récent et marquant de l’histoire contemporaine : les attentats du 11 septembre 2001.

     

    Un premier article de Meriem Djebli a déjà paru dans le numéro de septembre du magazine Lire. « Lauteur de L'Adjacent s'empare de la tragédie du 11-Septembre, poursuivant ses réflexions sur l'altérité de la réalité. »


  • Commentaires

    1
    Vendredi 31 Août à 08:48
    Philémont
    Voilà ma lecture à compter du 13 septembre. Merci.
    2
    Vendredi 31 Août à 17:10
    yogo

    Intéressant, on quitte l’univers de l'Archipel du rêve avec lequel je n'ai pas eu trop d'affinités. 

    Je vais surement me laisser tenter par ce roman. 

     

     

    3
    Lundi 3 Septembre à 11:14
    Le chien critique

    La sortie d'un Priest est toujours un événement pour moi. Il est l'un des rares auteurs dont je lis tous les romans (bien que j'ai zappé ses insulaires !)
    Le sujet me fait un peu peur, mais l’auteur est connu pour ses chemins de traverses...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :