•  

    Le Biliocosme poursuit son exploration de la Trilogie d'une nuit d'hiver. « Sans doute l’une des plus belles découvertes de l’année. »


    votre commentaire
  •  

    L'Ours et le Rossignol dans Le Bibliocosme. « Katherine Arden frappe fort avec ce premier roman qui nous fait voyager à travers le folklore russe aux côtés d’une petite héroïne touchante de sincérité et d’innocence. »


    votre commentaire
  •  

    Arslan lu par Yossarian. « Bref, voici de quoi réfléchir et débattre. »


    votre commentaire
  •  

    La Fille dans la tour dans Sud Ouest dimanche du 15 septembre. « Deuxième tome, chargé d'émotion, d'un triptyque nocturne. »


    votre commentaire
  •  

    Luna, Lune montante sur Le culte d'Apophis. Une déception... Et même, « il s’agit probablement de ma déception de l’année ! »


    votre commentaire
  •  

     

    Quoi de neuf sur ma pile ? La fille dans la tour. Mais une petite déception, hélas ! « Syndrome du volume central, sans doute en partie. »


    votre commentaire
  •  

    Un peu plus de cinquante ans après les premiers pas d'un homme sur la Lune, paraît aujourd'hui le troisième tome de Luna. Clairement un grand pas pour l'humanité ! L'illustration de couverture est signée Manchu. La traduction de Gilles Goullet.

    La 4e de couverture :

     

    Lucas Corta, que tout le monde croyait mort, a réussi l’impossible : survivre, lui, le natif de la Lune, à un long séjour sur la Terre. Revenu en orbite pour se venger, il a triomphé. Désormais la Lune lui appartient. Mais il a également beaucoup perdu, à commencer par son fils Lucasinho, plongé dans le coma et atteint de lésions cérébrales irréversibles. Sans compter que les Mackenzie rescapés n’ont pas dit leur dernier mot et espèrent bien rendre à Lucas la monnaie de sa pièce. Les Sun, quant à eux, fourbissent toujours leurs armes pour éliminer tous leurs concurrents. Plus que jamais, sur la Lune, la guerre entre les Cinq Dragons fait rage.

    Après le succès des précédents tomes, Ian McDonald retrouve avec brio l’univers violent et sans concession de Luna.


    « Prenez une pincée de Shakespeare pour l'exacerbation des passions, quelques gouttes de Game of Thrones pour les luttes dynastiques, un soupçon de Dallas pour les rivalités familiales, saupoudrez le tout sur la Lune, et vous aurez Luna. » Hubert Prolongeau, Télérama


    Ian McDonald, né en 1960 à Manchester, a quitté très tôt son Angleterre natale pour l’Irlande du Nord. Il est aujourd’hui l’un des auteurs les plus respectés de la science-fiction mondiale. En France, il a reçu deux fois le Grand Prix de l’Imaginaire pour ses romans.

     

    L'avis de Gromovar sur la VO.


    votre commentaire
  •  

    La sortie est au fond du Web pour Léviathan 99. « Ray Bradbury abolit les frontières entre littérature générale et littérature de l’imaginaire et au sein de celle-ci entre fantastique et science-fiction. »


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique